logo facebook

ABBAYE DE SAINT SAVIN 86

SAMEDI 22 JUIN 2019 à 20H30

L’ensemble Josquin des Prés donnera quatre concerts, dont le premier à l’abbatiale de Saint-Savin, le 22 juin, au profit de la Fondation du Patrimoine.
Le Requiem de Mozart ! Pour ses quatre derniers concerts de la saison, l’ensemble poitevin Josquin des Prés n’a pas choisi la facilité avec ce chef-d’oeuvre transcendant. « Dès janvier 1791, Mozart semble sentir sa fin proche, explique Gérard Mauco, le directeur musical. Il est malade d’une vie de surmenage, vraisemblablement de problèmes rénaux et il paraît ressentir une urgence métaphysique. Est-il conscient qu’il écrit peut-être son propre Requiem que la mort, à 35 ans, ne lui laissera pas achever ? » Après le succès de « La Flûte enchantée » en septembre, ce sera la mort en décembre. Mozart aura eu le temps d’écrire l’Introit, le Kyrie et l’ébauche du fameux Lacrimosa, mais l’oeuvre sera achevée par deux anciens élèves, Eybler puis Süssmayr. Cinq airs d’opéra en première partie de concert « Il y a, chez Mozart, un amour de la vie et une recherche mystique, même dans la franc-maçonnerie, ajoute Gérard Mauco. Mozart est fait de dualités. » L’oeuvre écrite pour quatre solistes, choeur et orchestre ressemble à la mort : pathétique et sereine. L’orchestre privé de timbres aigus et joyeux (ni flûtes ni hautbois) laisse libre chant au choeur qui traduit la colère divine s’abattant sur les hommes ou qui tente de l’adoucir.
La première partie du concert sera composée de cinq airs d’opéra extraits de Don Giovanni (avec l’Ouverture pour orchestre seul), des Noces de Figaro, de La Flûte enchantée et de L’Enlèvement au sérail. Une sorte de résumé des oeuvres du divin Amadeus autour de l’amour terrestre pour préparer à l’effroi du Dies Irae ! Placé sous la direction de Thierry Vallet, Chantal Pelhâte étant chef de choeur, avec quatre solistes – Laurence de la Morandière (soprano), Florence Person (mezzo-soprano), Jeremy Palumbo (ténor) et Fréderic Bang-Rouet (basse) –, l’ensemble se produira à Châtellerault, Poitiers, Mortemart (87), et d’abord à l’abbatiale de Saint-Savin, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine. Tout ceci dans le cadre de la souscription nationale « Plus jamais ça ! », destinée à sécuriser le patrimoine après l’incendie de Notre-Dame, la recette étant affectée à la rénovation d’une église de la Vienne.
Samedi 22 juin, à 20 h 30, en l’abbatiale de Saint-Savin (15 € et 10 €, gratuit - de 18 ans) ; lundi 24 juin, à 20 h 30, à Châtellerault, en l’église Saint-Jean-l’Evangéliste (offert par la Ville) ; mardi 25 juin, à 20 h 30 à Poitiers, en l’église Saint-Hilaire (15 € et 10 €, gratuit - 18 ans) ; et vendredi 28 juin, à Mortemart (87), en l’église des Augustins (20 € et 10 €, gratuit - 18 ans, réservations au 05.80.38.99.49). www.josquindesprespoitiers.fr